lundi 1 juin 2009

Le roster

Une question très pertinente m'a été posée sur le forum d'aeronet. "Quelle est la rotation chez les Low costs".

Pour répondre à cette question, je vais volontairement glisser quelques images de ma dernière journée de spotting réalisée avec l'ami Yannick (bizjets ou Zoubi pour les intimes), histoire de captiver l'attention !

Thomas Cook

Traditionnellement, les compagnies nationales et leur système disons... plus ancien envoient un équipage vers une destination où il passe la nuit, voire quelques jours lorsque l'endroit est très éloigné.
Le système des Low costs est différent. La problématique de réduction des coûts commence par les coûts annexes. Après le prix du pétrole, pour lequel des mesures sont prises afin d'en minimiser la consommation, les salaires sont la seconde charge la plus élevée sur le compte de résultat d'une compagnie.
Air Southwest

Aussi, couper les frais d'hôtels semble une première solution. Ainsi, chez les compagnies Low costs, les équipages rentrent chez eux quasiment tous les soirs, sauf cas exceptionnels (comme un positionnement dans une autre ville, prévu à l'avance, ou un problème quelconque ne permettant pas de rapatrier l'avion le soir même).

Le planning - appelé également roster - est en général composé de la sorte : 5-4-5-3
Entendez par là 5 jours travaillés (à partir de 6 heures du matin et plus tard), 4 jours de repos, 5 jours du matin, 3 jours de repos.

Les lumières de l'ILS piste 08L

Ca, c'est le roster "normal". Les nouveaux que nous sommes avons un traitement un peu différents. Corvéables à volonté (dans les limites de la réglementation), nous volons plus que les employés easyJet et surtout plus souvent. Nous n'avons pas vraiment de roster prédéfini, même si on essaie de nous faire croire que nous travaillons sur les bases d'un 6-3 utopique.


Quoi qu'il en soit, le but pour nous pendant ces 6 mois étant de monter nos heures au maximum, nous ne nous en plaignons absolument pas, bien au contraire :)

J'espère que cela répond à la question posée !

7 commentaires:

LJ35 a dit…

Donc en théorie, au départ, tu bosses, 6 jours, tu te reposes 3 jours ? Et dans la pratique ?

LJ35 a dit…

Tu dis que le 6-3 est utopique, c'est quoi le rythme de travail dans la réalité alors ?

Jérémy Dewever a dit…

on est plus ou moins sur ce genre de roster, mais il est rare qu'on vole pendant les 6 jours. On a souvent un ou 2 standbys qui se mêlent dans le groupe de 6.
Pour juin, je suis sur un roster pour une fois stable de 5-3, et j'ai même tous mes week-ends off :)

milliotseb a dit…

Tu en a de la chance.
Moi j'ai eu 2 jours sur 8 dans mes weeks end de juin ;)

Et nous c'est plutot 6-4 theoriquement(mais je ne pilote pas des avions moi ;))

Toujours un plaisir à lire

Decouverte de munich le mois prochain ;)

Big Blogger a dit…

**ALERT: COPYRIGHT INFRINGEMENT**

YOUR BLOG MAY SOON BE CLOSED

Du peu qu'on peut voir de lui, il a l'air sympa le gars à gauche sinon; l'autre moins... :-D

xxx

Jérémy Dewever a dit…

oui, les ombres ont souvent tendance à inverser la réalité..
Big blogger :D :D :D

Marc a dit…

Les photos sont sympas, mais tu es a 1600 ISO partout. Ca donne l'aspect granuleux a tes photos. Elles seraient nettement plus détaillées si tu te mettais a 200 ISO (le minimum sur le Nikon D40) ;-)
Happy landings