samedi 1 août 2009

Le simu des 6 mois

Je suis absolument impardonnable.
Voilà près d'un mois que je ne donne plus de nouvelles, et je me suis fait remonter les bretelles à juste titre par ma soeur - maman au passage de Bastien, dont je suis le Godfather.
Je vais donc vous parler aujourd'hui du simulateur des 6 mois.
Vous le savez probablement, un avion, ça n'est pas simplement une manette des gaz et un manche. Il s'agit, dans le cas d'un appareil comme l'Airbus, d'un enchevêtrement de systèmes complexes, de circuits hydrauliques, électriques et autres ordinateurs imbriqués dans un dédale de technologie. Et comme dans tout ce qui est mécanique, il arrive par moment que des systèmes cessent de fonctionner ou fonctionnent mal.
Le but de ce simulateur des 6 mois est de remettre un coup de peinture sur notre mur de connaissances, dont le temps a quelque peu terni la couleur.

Le LOE (Line Orientated machinchose) est obligatoire et consiste, dans le cas d'easyJet, en 2 journées.
La première est un jour "normal", avec un captain et un copilote (moi, dans le cas présent), à qui on attribue une route et à qui on fournit les documents de vol, comme pour un jour normal, disais-je (météo, plans de vol, notams).
La seconde est un jour plus destiné à l'entraînement, on y pratique des choses que l'on ne voit pas tous les jours dans les opérations habituelles.

Ce matin, donc, je me suis rendu à Burgess Hill, dans un imposant building où se cotoient des simulateurs de 747, de Falcon, de 320 et autres jets. J'y rencontre mon captain, un danois basé à Milan Malpensa, arrivé en Angleterre la veille ainsi que mon instructeur, un line captain avec lequel j'avais déjà eu l'occasion de faire une journée Gatwick-Milan Linate-Gatwick-Lyon-Gatwick.
Les présentations d'usage passées, direction la briefing room, où nous sont remis les documents. Pour cette première journée, easyJet exige que nous nous présentions en uniforme, pour bien montrer que ce qu'on va faire, c'est "comme si c'était vrai".
Aujourd'hui, aller retour Gatwick-Amsterdam au programme, avec une visibilité pourrie des 2 côtés, et un plafond OVC004... juste sur les minimas d'une approche cat I (désolé pour ceux qui ne comprennent rien à ce charabia).

Le briefing terminé, direction la boîte qui bouge. Nous y faisons tout comme à l'accoutumée (safety checks, calcul des performances, discussion avec le ground staff, tout...). Clairance, roulage, etc...

Evidemment, si tout roulait comme dans la vraie vie, sans aucun élément perturbateur, l'intérêt serait plus que limité. Voilà pourquoi il est prévu, sur chaque secteur, d'intégrer 3 événements. Un mineur, un moyen et un important.

Sur mon 1er secteur, j'ai eu droit :
Mineur : changement de piste pendant que l'on roule pour le point d'arrêt (ce qui implique un nouveau calcul de performance et un nouveau brief en fonction du nouveau départ).
Moyen : CAT I qui est downgraded en LLZ approach only alors qu'on tourne en finale.
Important : AC bus 1 fail. Ca c'était marrant, le captain a perdu ses écrans, on a perdu la radio, l'autopilote déconnecté ainsi que l'autothrust... En gros, je volais à la main avec la moitié des infos disponibles.

Il y a, bien entendu des procédures bien établies pour se sortir de situations en tout genre, et je dois admettre, avec la modestie qui caractérise un First Officer ayant à peine 350 heures sur Airbus, que nous nous en sommes extrêmement bien sortis avec mon captain, lui aussi tout neuf sur Airbus (j'ai plus d'heures que lui :))

Sur le second secteur, les événements étaient :
Mineur : FMCG failure
Moyen : TCAS RA (c'est une réponse "par coeur" à un tel événement)
Majeur : Fuite de kérosène...
Et c'est tout de suite moins drôle quand les 3 événements tombent sur le coin du pif tous en même temps... mais ça peut arriver, donc on fait avec.

En tout, 4 heures passées dans la boîte, avec un avion à la limite de l'agonie, mais au delà de l'aspect purement pratique, le captain et moi nous sommes répartis les tâches comme il le fallait, toutes les options ont été considérées, et le training captain à l'arrière s'est dit "extrêmement satisfait".
Demain est un autre jour, mais je l'attends avec impatience, ça fait du bien de se retrouver confronté à des situations qu'on a parfois tendance à oublier après plusieurs mois sans pratique.

Sinon au rayon des autres nouvelles, mon contrat, qui s'arrêtait initialement au 14 septembre, est repoussé jusqu'au 30. Ca fait 15 jours de gagnés. Et pour l'hiver, on nous propose un deal de voler entre 4 et 6 jours par mois... Il faut que je voie si c'est financièrement viable (notamment avec un autre job à côté) et si un changement de base est possible, auquel cas je file sur Charles de Gaulle. Je vous tiens au jus :)

7 commentaires:

Marc a dit…

Félicitations pour le simu ;)
C'est ca qu'on appelle le "line check"?
Happy landings

LJ35 a dit…

J'aime bien la double allitération de ton titre... Simu simoi ! :-)

Ugo Cabrol a dit…

Salut Jérémy !
Ca fait bien longtemps que je suis un lecteur assidu de ton blog (depuis ton trip en NZ en fait, c'est-à-dire le début, hein), mais je ne t'ai jamais félicité et remercié ! Voilà qui est fait.
Le simu doit vraiment être terrible ! En tout cas, continue ton blog, il est super... Et j'espère que tu 'nous tiendra au jus' avec de bonnes nouvelles !
Amic', Ugo.

Anonyme a dit…

Salut l'ami,

pour la saison hiver acceptes ne serait ce que pour maintenir tes compétences, il faut absolument rester dans la boucle et cela finira par payer.

A bientôt sur les fréquences.....

Anonyme a dit…

"avec une visibilité pourrie des 2 côtés, et un plafond OVC004... juste sur les minimas d'une approche cat I "

Il va falloir revoir ses Low Viz procedures mister ! Un minima ILS est a 200ft, et 550m de visi pour du CAT I ! ALors la 400ft t'avais de la marge petit joueur :)

Ok je sors

A sim partner

milliotseb a dit…

Bonne continuation pour l'hiver.

Et la moyenne saison des vols easyjet reprends quand?

Car je croyais qu'il y avait plus de vols reguliers que cela chez easyjet

Anonyme a dit…

Très interessant ton récit sur le simu, on croise les doigts pour la suite.

A+

Ced