lundi 27 août 2007

End of SE test + Retour en France

Avant toute chose, je tiens à m'excuser pour n'avoir pas mis à jour ce blog un peu plus régulièrement ces derniers temps, mais les révisions et la préparation de l'examen final m'ont accaparé tout mon temps disponible.
Vous l'aurez compris grâce au titre de ce message, je suis de retour à Lille, après avoir réussi le test Single Engine et ainsi terminé prématurément ma première phase de formation.

Pour les puristes, voici le contenu du test qui m'a été concocté:

- Préparation d'une navigation de 50 nm vers le sud, à la recherche de la plus petite ville qui soit. Cette navigation se devait d'être la plus commerciale possible, considérant à chaque instant l'examinateur comme un réel passager.

- Déroutement vers l'aérodrome de Tauramanui, pour y effectuer le package complet des tours de piste (overhead rejoin, circuit normal, glide circuit, flapless approach)

- Puis vint la phase instruments. L'examinateur, qui était en réalité une examinatrice, m'a fait mettre des lunettes spéciales pour que je ne puisse plus voir que l'intérieur de l'avion. De là, j'ai dû faire quelques manoeuvres (montées, descentes, virage en montée avec un DI bloqué)

- Unusual attitudes. L'examinatrice me fait fermer les yeux, puis balance l'avion dans tous les sens, pour me faire perdre mes références. A son signal, je rouvre les yeux, puis dois faire revenir l'avion dans une position moins dangereuseau plus vite.

- Ensuite, toute la partie general handling: virages moyens, serrés, décrochages (clean configuration, base to final turn, final configuration), steep gliding turn.

- Puis interception d'une radiale VOR, et une fois établi sur cette radiale, position fixing à l'aide d'une seconde radiale. Une fois la position formellement identifiée, déroutement (sans navaid) vers Hamilton, où en route l'examinatrice s'est amusée à simuler une panne moteur.

Un test plutôt complet, mais réussi pour mon plus grand bonheur.
Cela sanctionne donc la fin de la période "Single engine". Le prochain avion que j'aurai le plaisir de piloter sera le magnifique DA42 (aussi appelé Twinstar), dès que je serai de retour en Nouvelle Zélande.



Pour l'heure, je suis rentré en France, où je poursuis mes révisions ATPL en vue de l'examen qui m'attend dans 3 semaines... Contraignant, certes, mais qu'on est bien chez soi :)

Si vous avez des questions, vous savez où me joindre ;)
A bientôt !

3 commentaires:

milliotseb a dit…

Ah la maison ;)

Congratulations comme on dit dans ta patrie d'adoption

Touvert a dit…

tu veux m'épouser ?

Jérémy Dewever a dit…

Touvert, on a divorcé?